Les monarques savent se soigner

Alessandro Dieni: mardi, 9 mars, 2021

 

Les monarques n’échappent pas aux maladies ni aux parasites. Afin d’éviter des taux d’infections trop importants, les femelles infectées par un parasite pondent sur des espèces d’asclépiades dites « antiparasites », comme si elles donnaient un médicament à leurs petits.

par Alessandro Dieni, coordonnateur de Mission monarque

 

Pour lire cet article, rendez-vous sur le site d’Espace pour la vie

Plus d’articles: